Opération baccharis sur les îlots du Golfe avec les kayakistes

les kayakistes du Club de Vannes débarques sur l’île GODEC

Bretagne Vivante, le CKCV club de kayak de Vannes, et le Parc naturel régional du Golfe ont organisé un WE d’arrachage de baccharis sur l’île de Godec dans le Golfe.

Un hébergement idyllique sur l’île voisine d’Ilur, gérée par le PNR (Vincent) a permis d’optimiser le déplacement. Le foyer de baccharis situé sur la côte SE était important (2800 m2) et surtout le sol trop sec. En plus la chaleur a été forte, rendant les efforts difficiles. Mais l’énergie était là avec une ambiance magnifique. 4 responsables anti-baccharis de la Ria d’Etel sont venus en renfort et en échange de coopération. Un autre groupe de10 kayakistes qui passait par là en ballade a aussi débarqué en renfort le dimanche, pour tester le baccharrache !

En Ria d’Etel, le sous-préfet met le pied au baccharrache pour arracher la plante envahissante

Devant Marie-Christine Le Quer, présidente du syndicat mixte de la Ria, le sous-préfet de Lorient actionne le baccharrache du Collectif Anti-baccharis pour marquer son soutien aux opérations d’élimination du Syndicat.

https://www.ouest-france.fr/bretagne/locoal-mendon-56550/locoal-mendon-le-sous-prefet-met-le-pied-la-baccharrache-pour-arracher-la-plante-envahissante-6494941

https://www.letelegramme.fr/morbihan/locoal-mendon/lutte-contre-le-baccharis-le-sous-prefet-en-renfort-30-08-2019-12370082.php

Son soutien est particulièrement bienvenu alors que les arrêtés préfectoraux définissant les modalités de lutte contre le baccharis sont en cours d’élaboration en Morbihan et Loire-Atlantique et qu’un plan national de lutte (Article L411-9) est à l’étude au ministère.

Baccharis à Séné (56): « On tient le bon bout ! »

Bulletin municipal de Séné – juillet 2019 – petit bilan de 5 ans de lutte

https://www.letelegramme.fr/morbihan/sene/lutte-anti-baccharis-le-morbihan-en-pointe-28-06-2019-12324597.php

https://www.ouest-france.fr/bretagne/sene-56860/sene-le-baccharis-resiste-mais-peut-en-venir-bout-6424493

Le baccharis, la plante qui étouffe la Ria d’Etel

Grande et forte opération Baccharis sur la ria d’Etel, relatée dans cette vidéo et cet article de Sylvaine Salliou de France 3 Bretagne.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/morbihan/baccharis-plante-qui-etouffe-ria-etel-1352451.html

Nouveau collectif local à Auray

Un nouveau groupe anti-baccharis s’est donc constitué à Auray à l’initiative d’Alternatiba- Pays d’Auray en Transition.

Ce matin 200 m de digue le long du Loc’h, juste en amont du pont de Saint-Goustan, ont été nettoyés de leurs baccharis (environ 300 plants arrachés et 300 ébranchés de leur rejets)

Ce petit collectif (qui va grandir !!) proposera des chantiers réguliers à la rentrée.

Contact : Romy Bonnefoy  06 19 95 30 17 ou romy@ecomail.fr

Les chèvres de kerlebik se régalent du baccharis de Michotte à Séné

Une expérience de pâturage de baccharis vient d’être lancée à Michotte, dans une parcelle en friche envahie depuis 3/4 ans par cette invasive.  La ferme de Kerlebik, toute proche avait besoin de pâture, et les Amis de Kerarden avaient tenté en vain d’arracher au baccharrache ces arbustes encore jeunes. Mais dans ce terrain les racines étaient trop profondes.

Un prix aux trophées de la vie locale du Crédit agricole a permis de financer la clôture. Nous rendrons compte des résultats de cette expérience dans les prochains mois.

Evaluation de l’efficacité de l’écopâturage : premier bilan positif

L’expérience montre que l’arrachage répété donne des résultats satisfaisants dans la lutte contre le Baccharis. Toutefois, sur les zones fortement colonisées, la technique de l’arrachage manuel ne peut pas être envisagée à un coût supportable, seul un traitement mécanique apporte une première solution. Il convient ensuite de compléter cette intervention initiale par de l’écopâturage.  Encore faut-il en vérifier l’efficacité. C’est l’objectif de l’expérimentation conduite conjointement par le collectif anti-baccharis et les Amis des sites de Mesquer.

L’expérimentation dont vous trouverez le pdf des conditions expéremenates et les résultats  montre une bonne efficacité de la méthode.

Resultats

Vidéo technique de lutte : arrachage suivi d’un passage de rotavator et d’un semis

Pour lutter contre le Baccharis halimifolia, la technique de l’arrachage est la plus efficace. Une éleveur de moutons de Mesquer, également conducteur d’engin, a éliminé les arbustes sur une zone totalement envahie avec le soutien de la commune. Il s’agissait d’ouvrir le terrain pour ses animaux en charge de l’entretien ultérieur. Par ailleurs, il a complété ce travail par le passage d’un rotavator suivi d’un semis d’un mélange de graines pour prairie de longue durée.

 

 

 

 

Vidéo gyrobroyage par une pelleteuse-épareuse : une technique très rapide… …pour commencer

Dans le cadre d’un programme Natura 2000 à Mesquer, Cap-Atlantique (Comcom de la Presqu’île guérandaise), a choisi le broyage  des Baccharis présents sur les marais de Quimiac par l’intervention d’une chenillette munie d’une épareuse. Cette technique présente l’intérêt d’être très rapide. Par ailleurs, elle permet de traiter le dévers des talus sans difficulté. Toutefois, elle n’élimine pas les racines et les repousses seront abondantes. Elle ne peut donc s’envisager que dans un programme qui comprend un traitement ultérieur comme l’éco-pâturage.

Action baccharis à Séné (56) – Compte-rendu saison 2

Compte-rendu de la deuxième saison de lutte contre le baccharis sur la commune de Séné, de septembre 2015 à mars 2016

CRbaccharisSéné_saison2