Calendrier des chantiers Baccharis en octobre -décembre 2021 – Golfe du Morbihan

Les chantiers d’arrachage du baccharis se déroulent entre le mois d’aout et la mi-mars, car en dehors de cette période, la nidification des oiseaux interdit le dérangement dans les fourrés et buissons des espaces naturels.

La libération des graines de baccharis (en particulier par le vent) se fait vers la fin octobre à début novembre (elle est plus précoce cette année)

Par prudence dans cette période et un peu avant, il est conseillé d’entasser les plants ou branches mâles et femelles dans des tas nettement séparés, pour éviter une pollinisation parasite. Rappel: plants femelles = fleurs blanches, plants mâles = fleurs jaunes (photo ci-dessous)

Le calendrier des chantiers pour le Golfe du Morbihan est disponible sur le site du PNR,

https://www.parc-golfe-morbihan.bzh/agenda/les-chantiers-darrachage-de-baccharis-ont-repris/

il est conseillé de s’inscrire sur les listes de diffusion de chaque animateur (trice) de commune, car des changements peuvent avoir lieu dans ces prévisions (météo ou autre).

Restauration du marais de Kermadio à PLunet (Morbihan), les 3 ha de baccharis sont éliminés

Gyrobroyage à Kermadio le 22 février 2021 par Moutons Gloutons

Trois petites vidéos montrent les étapes de la restauration du marais :

Arrachage de baccharis à Séné Premier bilan de la 6° saison, pour août à octobre 2019 Programmation pour Décembre à Mars 2020

Opération baccharis sur les îlots du Golfe avec les kayakistes

les kayakistes du Club de Vannes débarques sur l’île GODEC

Bretagne Vivante, le CKCV club de kayak de Vannes, et le Parc naturel régional du Golfe ont organisé un WE d’arrachage de baccharis sur l’île de Godec dans le Golfe.

Un hébergement idyllique sur l’île voisine d’Ilur, gérée par le PNR (Vincent) a permis d’optimiser le déplacement. Le foyer de baccharis situé sur la côte SE était important (2800 m2) et surtout le sol trop sec. En plus la chaleur a été forte, rendant les efforts difficiles. Mais l’énergie était là avec une ambiance magnifique. 4 responsables anti-baccharis de la Ria d’Etel sont venus en renfort et en échange de coopération. Un autre groupe de10 kayakistes qui passait par là en ballade a aussi débarqué en renfort le dimanche, pour tester le baccharrache !

Baccharis à Séné (56): « On tient le bon bout ! »

Bulletin municipal de Séné – juillet 2019 – petit bilan de 5 ans de lutte

https://www.letelegramme.fr/morbihan/sene/lutte-anti-baccharis-le-morbihan-en-pointe-28-06-2019-12324597.php

https://www.ouest-france.fr/bretagne/sene-56860/sene-le-baccharis-resiste-mais-peut-en-venir-bout-6424493

Nouveau collectif local à Auray

Un nouveau groupe anti-baccharis s’est donc constitué à Auray à l’initiative d’Alternatiba- Pays d’Auray en Transition.

Ce matin 200 m de digue le long du Loc’h, juste en amont du pont de Saint-Goustan, ont été nettoyés de leurs baccharis (environ 300 plants arrachés et 300 ébranchés de leur rejets)

Ce petit collectif (qui va grandir !!) proposera des chantiers réguliers à la rentrée.

Contact : Romy Bonnefoy  06 19 95 30 17 ou romy@ecomail.fr

Les chèvres de kerlebik se régalent du baccharis de Michotte à Séné

Une expérience de pâturage de baccharis vient d’être lancée à Michotte, dans une parcelle en friche envahie depuis 3/4 ans par cette invasive.  La ferme de Kerlebik, toute proche avait besoin de pâture, et les Amis de Kerarden avaient tenté en vain d’arracher au baccharrache ces arbustes encore jeunes. Mais dans ce terrain les racines étaient trop profondes.

Un prix aux trophées de la vie locale du Crédit agricole a permis de financer la clôture. Nous rendrons compte des résultats de cette expérience dans les prochains mois.

Action baccharis à Séné (56) – Compte-rendu saison 2

Compte-rendu de la deuxième saison de lutte contre le baccharis sur la commune de Séné, de septembre 2015 à mars 2016

CRbaccharisSéné_saison2

Janvier et février 2016 : de nombreux chantiers citoyens de lutte contre le Baccharis en Bretagne sud

Affiche-56Séné (56), Mesquer (44) Baden (56), Larmor Baden (56), Saint-Armel (56), Arradon (56) c’est plus d’une douzaine de chantiers éco-citoyens de lutte contre le Baccharis qui ont été ou seront conduits par les membres du collectif Anti-Baccharis en janvier et février. Désormais munis de leurs « Baccharaches » de tronçonneuses et de perceuses thermiques, ces citoyens donnent de leur temps et de leur énergie pour faire reculer l’arbuste invasif.

Séné (56) : une reconquête du paysage

D’après article du Télégramme paru le mercredi 17 juin 2015

« Ça repousse, mais c’était bien pré- vu comme ça », explique Daniel Lasne. Le « Monsieur baccharris » sinagot de Bretagne vivante a entraîné avec lui, samedi, sa fidèle équipe de bénévoles pour une tour- née d’inspection de la repousse du séneçon en arbre (baccharis halimi- folia), une plante invasive qui appauvrit la diversité écologique des zones humides qu’elle colonise. Les divers chantiers menés par ces arracheurs infatigables, une à deux fois par mois depuis 2013, ont déjà permis une reconquête du paysage, sur plusieurs sites de la commune, et Daniel est heureux de pouvoir montrer (et faire goûter !) quelques brins de salicorne qui ont repris leur place et leur liberté de pousser, au ras du sol, mais en pleine lumière.

2015 06 17 TLGR Baccharis Séné

Samedi, Daniel Lasne (troisième à droite) et son équipe ont parcouru leurs chantiers afin de programmer, dès septembre, la suite des opérations.

 

télécharger l’article complet : 2015.06.17.TLGR.Baccharis.Séné