Dans Ouest-France du 12 décembre 2014 : Les Amis du golfe du Morbihan veulent lutter contre la plante invasive.

Image-article-OF-12Dec2014

Les Amis du golfe du Morbihan ne sont pas les seuls à lutter sans cesse contre l’arbuste, qu’il est pratiquement impossible d’éradiquer, et à réclamer une réglementation visant à en interdire la vente. Un collectif interrégional anti-baccharis a vu le jour. Il s’étend sur la Loire-Atlantique, la Vendée et le Morbihan, et regroupe des associations environnementales, des paludiers et des élus.

Télécharger l’article complet : 2014 12 12 OUEST-FRANCE VANNES BADEN AGM Baccharis (2)

Baccharis. Un bon bilan de fin d’année (Ouest-France du 11/12/2014)

En cette fin d’année, Daniel Lasne, de Bretagne vivante, et Sylvie Scullo, adjointe à l’environnement, peuvent confirmer un bilan satisfaisant des chantiers d’arrachage du baccharris. Relancés depuis plusieurs mois, chaque dernier dimanche, dans divers sites de la commune, ils ont rassemblé, à chaque fois, une bonne trentaine de volontaires. Télécharger l’article : Bilan Séné

Un reportage Vidéo disponible sur l’action anti-Baccharis à Séné (56)

A Séné cet automne, les habitants ont pris l’initiative d’agir ensemble contre Baccharis en organisant des chantiers de coupe 2 fois par mois. C’est à la suite d’une conférence organisée comme chaque mois, sur le thème des plantes invasives, que la décision a été prise. Cette action prends la suite d’une sensibilisation au problème de l’équipe municipale qui avait déjà établi une cartographie de l’envahissement. La proposition de Daniel Lasne de Bretagne Vivante a été retenue.

SculoCe petit reportage d’environ 5 minutes est disponible sur demande, pour les adhérents du Collectif.

 

 

 

 

 

Vous pouvez le visionner en cliquant ci-dessous.

Anti-Baccharis à Séné from Patrice PERVEZ on Vimeo.

Séné (56) Des travaux à venir

Baccharis. D’autres chantiers à venir

Une trentaine de personnes le matin (dont plusieurs élus) et une dizaine l’après-midi : dimanche, à la Pointe du Bill, quelques courageux sont même restés toute la journée autour de Daniel Lasne, de Bretagne Vivante, pour arracher le baccaharis qui envahit nos côtes, étouffant peu à peu toute la flore locale. Ces chantiers citoyens complètent l’action forte engagée par la municipalité pour la préservation du littoral sinagot, ainsi que le font, aussi, d’autres communes environnantes. Lire l’article complet : Séné octobre