Locmariaquer : 70 personnes mobilisées

Brennegui. Une lutte intensive contre le baccharis

L’opération de lutte contre la prolifé-ration du baccharis sur les marais du Brennegui continue d’être au cœur des problèmes environnementaux suivis par une petite partie de la population de la commune de Loc- mariaquer.

Plus de dix ans après les premières velléités, le travail entrepris par le collectif anti-baccharis locmariaquérois, le service environnement, et les lycéens de Kerplouz, récolte ses fruits grâce à l’arrachage organisé de manière intensive.

L’article complet  : Locmariaquer

Séné (56) Des travaux à venir

Baccharis. D’autres chantiers à venir

Une trentaine de personnes le matin (dont plusieurs élus) et une dizaine l’après-midi : dimanche, à la Pointe du Bill, quelques courageux sont même restés toute la journée autour de Daniel Lasne, de Bretagne Vivante, pour arracher le baccaharis qui envahit nos côtes, étouffant peu à peu toute la flore locale. Ces chantiers citoyens complètent l’action forte engagée par la municipalité pour la préservation du littoral sinagot, ainsi que le font, aussi, d’autres communes environnantes. Lire l’article complet : Séné octobre

Que voulons-nous ?

Nous demandons des modifications législatives ou réglementaires de façon à mettre en place :

  • une rapide interdiction de commercialisation
  • la possibilité pour les préfets des départements concernés d’émettre des arrêtés obligeant les propriétaires des terrains envahis à couper les pieds de Baccharis chaque année avant la floraison ou mieux à les arracher.

    Remise du dossier du Collectif à Mme la Ministre de l'environnement

    Remise du dossier du Collectif à Mme la Ministre de l’environnement

Que faisons-nous ?

Nous agissons conjointement dans trois directions :

Localement sur les zones concernées, en menant des actions de sensibilisation des propriétaires des terrains envahis, des élus locaux et des habitants. En incitant et en aidant à la mise en place de chantiers de coupe et d’entretien pour stopper la progression du Baccharis et faire régresser les superficies contaminées.

Sur l’ensemble des territoires envahis en recensant les actions de terrains, les techniques de luttes et de sensibilisation efficaces, en devenant un centre de ressources sur le problème du Baccharis.

Au plus haut niveau par des actions favorisant des retombées médiatiques pour sensibiliser les élus et engager l’exécutif dans la voie d’une évolution de la législation et de la réglementation.