Nouveau baccharrache allégé V3

 

Daniel Lasne, Président du Collectif AB, et Laurent Bergé professeur au Lycée technique J Guéhenno de Vannes ont mis au point une version 3 du baccharrache, encore plus léger (4,1 kg), plus maniable, plus solide, grâce à la double triangulation.

La fabrication de 60 exemplaires a eu lieu en Septembre-Octobre 2019.

Ils ont été répartis dans les Collectifs du Morbihan et de Loire-Atlantique.

4 exemplaires ont aussi été envoyés au Pôle-relais Lagunes méditerranéennes en Camargue.

Pour toute demande, s’adresser à Daniel Lasne.

Recommandations pour l’usage:

Pointer l’outil en oblique à environ 10 cm du pied du baccharis,

Enfoncer fermement avec le pied (comme avec une fourche-bêche) pour amener la pointe du baccharrache sous la tige.

Procéder à l’arrachage en appuyant fortement sur le manche (une autre personne peut accompagner le mouvement en tirant sur la tige, en face, lorsque l’arrachage a commencé)

En cas de résistance trop forte, il est conseillé d’utiliser plusieurs baccharraches sur un même pied. Il est aussi possible de casser des grosses racines autour du pied, avec la force de levier, pour faciliter l’arrachage, à condition de ne pas laisser à l’air les racines ainsi sectionnées, pour éviter les rejets.

L’importance du pied de baccharis pouvant être arraché dépend énormément du niveau d’humidité du sol et de sa nature, en général de 1,2 m à 2,5 m et plus.

Il convient d’éviter de lancer/jeter l’outil pour l’enfoncer car la précision du lieu de pénétration est bien moindre, et surtout les pointes recourbées de l’outil risque d’être détériorées par une pierre.

Les 2 pointes (recourbées pour renforcer l’accroche et éviter le recul lors de l’arrachage) doivent être entretenues si besoin avec un outil adapté (pince, grosse clé à molette, ..).

Il est aussi conseillé de se remplacer régulièrement dans l’usage du baccharrache pour limiter la fatigue !!

14 réponses
  1. BOTTNER
    BOTTNER dit :

    Bonjour,
    Je souhaite me procurer 2 ou 3 baccharraches pour la gestion du Baccharis sur le site N2000 Baie de Vilaine.
    Auprès de qui faut-il se rapprocher pour un achat ?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    Benjamin Bottner

    Répondre
    • Daniel Lasne
      Daniel Lasne dit :

      Bonjour Benjamin, comme indiqué dans l’article, il suffit de prendre contact avec moi, mais il n’en reste plus beaucoup !
      Daniel Lasne

      Répondre
  2. Daniel Jacob
    Daniel Jacob dit :

    Nous sonnes sur le hameau de Moustérian et venons de découvrir, sur notre terrain, 3 arbustes identifiés comme Baccharis.
    Auprès de qui puis-je emprunter le fameux outil pour arracher ces 3 arbustes ?
    Merci de votre réponse
    Daniel Jacob

    Répondre
    • Daniel Lasne
      Daniel Lasne dit :

      Bonjour, en réponse à votre question, comme j’habite à Kerarden, je pourrai passer la semaine prochaine avec 2 baccharraches pour vous libérer de ces 3 envahisseurs !
      Voir mail pour appeler ou SMS pour proposer un RV

      Bien cordialement, Daniel

      Répondre
  3. Brethé
    Brethé dit :

    Bonjour,
    J’ai quelques pieds de baccharis sur un terrain. Est-ce que voue mettez le plan du baccharrache V3 en accès libre pour que chacun puisse s’en fabriquer un ?
    D’avance merci,

    Répondre
    • Daniel Lasne
      Daniel Lasne dit :

      Bonjour, Je peux transmettre les plans, mais ils sont en cours d’amélioration pour simplifier la fabrication (assez difficile). Par contre si vous êtes en Morbihan ou Loire atlantique, il doit être possible de vous en faire prêter.
      Ce serait plus simple !
      Bien à vous
      daniel

      Répondre
  4. Alexandre HEROUX
    Alexandre HEROUX dit :

    Bonjour Daniel,

    Nous sommes un groupe d’étudiants travaillant sur l’éradication de la Berce du Caucase, espèce exotique envahissante tout comme le Baccharis. Votre outil nous intéresse grandement, et j’ai vu que des plans étaient disponibles pour sa fabrication.

    Bonne journée !
    Alexandre

    Répondre
    • Daniel Lasne
      Daniel Lasne dit :

      Bonjour, j’ai essayé le baccharrache sur l’herbe de la pampa assez jeune, ça marche bien, je pense que ça pourrait marcher sur des Berces du caucase mais des plants assez jeunes aussi. Je vous envoie les plans actuels, mais Laurent Bergé est en train de faire un modèle très proche, mais nettement plus facile à fabriquer (par les élèves du lycée technique de Vannes).
      Bien à vous
      daniel

      Répondre
  5. Mat
    Mat dit :

    Bonjour à vous,
    j’aimerai essayer l’outil contre les Canne de Provence, Arundo donax qui envahissent les rives (dans les Bouches du Rhône). Pourrai-je avoir les plans de l’outil pour le tester SVP ? la page Contact est en erreur 404…
    Merci

    Répondre
    • Daniel Lasne
      Daniel Lasne dit :

      Bonjour, il est bien possible que notre baccharrache puisse avoir un certain résultat si les rhizomes ne sont pas trop profonds. Je vous envoie des plans par mail, mais surtout une adresse en Camargue où j’ai envoyé 4 exemplaires de ces outils, pour éventuellement les emprunter pour un essai.
      Bien cordialement
      Daniel

      Répondre
        • Daniel Lasne
          Daniel Lasne dit :

          Bonjour, oui j’ai vu l’outil, MERCI, je leur ai demandé le prix et le poids.
          Je pense tout de même que la légèreté (4kg) et la maniabilité de notre baccharache est plus opérationnelle pour de nombreuses situations, surtout pour le baccharis, avec des zones embroussaillées, des pentes, des branches basses de baccharis, etc..
          daniel

          Répondre
  6. Bakti Morad
    Bakti Morad dit :

    Bonjour;Je me permets de vous contacter en tant que garde de la réserve naturelle nationale des Marais du Vigueirat et concernant vos magnifiques baccarrache . Ayant une problématique assez importante sur le site avec cette invasive,nous serions fortement intéressés par un achat éventuel de 1 ou plusieurs baccharraches .
    J’aimerais donc pouvoir connaitre vos prix .

    Cordialement

    Répondre
    • Daniel Lasne
      Daniel Lasne dit :

      Bonjour, la lutte anti-baccharis a aussi débuté ici grâce à la réserve nationale des Marais de Séné, dont je suis membre du conseil de gestion.
      Comme écrit dans l’article, j’ai envoyé 4 baccharraches au pôle Lagunes (Virginie Mauclert), Tour du Valat, il y a 2 ans . Notre prix actuels est de 60 €, mais vous auriez des coûts de transport importants. N’hésitez pas à faire des essais avec ceux de la Tour du Valat.
      Bien cordialement
      daniel

      Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.